Designer Voyageur est né d’une volonté de changement

notre histoire chez designer voyageur
Photo Ross Findon

L’histoire de Designer Voyageur débute en 2021 après une découverte incroyable.

Après plus de 10 ans de couture et plus de 8 ans dans le métier, j’ai pu toucher à presque tous les domaines de la mode.

Du costume de scène chez Michou, aux bijoux, en passant par les robes de mariée et la Haute-couture. Et après toutes ces années, j’étais effondrée.

La mode est l’industrie la plus polluante de notre planète, j’ai pu le constater en première ligne et le pire, c’est,

que je ne pouvais pas changer les choses.

En travaillant pour des entreprises de cette industrie, je participais moi aussi à la surconsommation et à la destruction des ressources naturelles.

Bien que j’ai toujours su que la mode était cette bête de consommation et de pollution, j’ai quand même poursuivi vers la création. Sans trop savoir pourquoi ça me plaisait tant, ni savoir comment je pouvais changer les choses à ma petite échelle.

C’est grâce au Voyage que j’ai trouvé une réponse

Le Voyage avec un grand V source d’inspiration

Alors que je faisais une halte dans un atelier de tissage en Birmanie en 2019, j’ai découvert une technique incroyable.

Là-bas ils utilise la plante de lotus pour fabriquer de superbes étoffes en soie.

Et c’est là que j’ai compris.

Ce que j’aimais dans la mode, ça n’était ni le clinquant ni le brillant de l’industrie, mais la Technique et l’Humain.

Les techniques de construction du vêtement, comment passer du 2D à la 3D pour l’adapter à un corps en mouvement.

Comment un simple détail peut changer tout le volume d’un vêtement et le rendre unique.

Mais aussi les techniques de teintures ou de design textile. Et comment des artistes d’exception travaillent dans le monde entier à peaufiner leur art

notre histoire chez designer voyageur
Photo ALAN DE LA CRUZ

Toutes ces techniques et ces artisans me fascinent et me rendent espoir.

La mode, ce n’est pas que les géants de l’industrie qui pensent pouvoir continuer leur pratiques en toute impunité.

Les vêtements sont faits par des Humains qui travaillent de leur mains. Qu’ils soient fait en France ou à l’autre bout du monde.

L’Homme ne peut se dissocier du vêtement et l’état de l’industrie textile était un reflet de notre société. On achète, on porte et on jette aussi vite qu’on consomme.

Après avoir passé d’innombrables heures à coudre, à travailler pour des entreprises. Mais surtout à me renseigner sur l’impact de l’industrie, j’ai décidé d’agir

Les difficultés de faire un beau vêtement

J’ai toujours été douée en couture. Mais j’ai surtout eu beaucoup de pratique.

J’ai fait beaucoup de vêtements. Que ce soit des prototypes à envoyer aux usines ou des vêtements sur mesure pour des clients.

Mais dès qu’il s’agissait de faire des vêtements pour moi. Des vêtements finis de A à Z que je pourrais garder des années, il n’y avait plus personne.

Je faisais un vêtement que je portais qu’une fois parce que mes finitions étaient mal faites.

Et je finissais pas le jeter avant de me lancer à coeur perdu dans un autre projet qui finissait lui aussi

à la poubelle

Je pensais que faire un vêtement avec des finitions professionnelles était, justement, réservé aux professionnels.

Qu’avec ma petite machine maison je ne pouvais pas reproduire des finitions aussi belles que celles que je trouvais en magasin.

J’avais complètement tort. 

Que vous soyez un(e) couturier(e) débutant ou chevronné(e) vous pouvez faire un vêtement sur-mesure.

Et même des finitions aussi belles, voir plus belles encore, que celles que vous trouverez chez les créateurs.

Vous pouvez vous faire une garde-robe complète à votre image dans le respect de l’environnement en réduisant la chaîne de distribution et avec des textiles et des détails uniques quel que soit votre niveau actuel.

La seule chose dont vous aurez besoin c’est de patience.

notre histoire chez designer voyageur
Photo Brett Jordan

Les techniques les plus complexes peuvent s’apprendre facilement grâce à des exercices pas à pas et de la pratique.  

Les vêtements qui semblent les plus difficiles à faire sont en fait cousu avec un seul point de couture : le point droit.

Vous n’avez pas besoin de beaucoup de matériel pour faire des vêtements sublimes qui dureront dans le temps.

Les standards de beauté sont régis par des géants de l’industrie.

Ces derniers s’enrichissent de votre malheur à ne jamais trouver votre taille et vous emmènent à consommer encore et encore. 

Nous ne devrions pas dépendre de ces grandes entreprises pour s’habiller le matin et vivre une vie pleine et à notre image.

Vient ainsi la question : 

Voulez-vous créer vos propres vêtements?

Pensez-vous que faire ses propres vêtements est réservé à un petit nombre?

Vous a-t-on toujours dit que pour être à la mode, il fallait suivre la mode?

Que faire ces vêtements, c’était forcément coudre des modèles has-been et pas fashion? 

Ou encore pensez-vous que vous n’avez pas les capacités pour faire de la couture et que vous êtes limité par votre technique pour faire vos propres vêtements?

Tout ça sont des pensées limitantes.

Designer Voyageur a été créé pour tenter de changer la perception que l’on porte sur le vêtement et comment on peut coudre ses propres design, tout simplement. 

Avec la rédaction d’articles hebdomadaires sur ce site internet et avec un défi autour des détails que vous pouvez suivre ici, nous allons vous aider à créer vos propres designs.

Par l’apprentissage de techniques de couture venu du monde entier, de conseils pour alléger votre impact environnemental, et par des informations sur le monde de la mode.

Vous pourrez ainsi, si vous le souhaitez, créer un vêtement à votre image pour vous sentir bien, tout simplement.

Très bientôt, nous lancerons également une zone d’adhésion payante, des cours, un podcast, et bien d’autres choses encore, pour vous aider à atteindre un plus haut niveau de liberté en couture, et à créer vos propres vêtements.

Tout est question de patience et de volonté de progresser vers un monde meilleur. C’est ce pour quoi nous nous battons.

Et c’est ce que nous voulons pour vous.

Nous espérons que vous nous rejoindrez.

Agathe B. fondatrice de Designer Voyageur