Vous avez peut-être (probablement ?) déjà eu des problèmes avec vos ourlets. Ou vous cherchez de nouvelles idées d’ourlets pour la finition de vos vêtements ? Mais quel est le but d’un ourlet en premier lieu ? Quels sont les différents types d’ourlets ? Comment les ajouter à votre patron ? Comment coudre un bel ourlet ? Découvrez-le dans l’article suivant !

A propos des ourlets

L’ourlet est la finition ultime de votre vêtement, c’est la touche finale, la cerise sur le gâteau.

Le problème est que, comme il s’agit de la dernière chose que l’on coud, on a vite tendance à oublier de préparer suffisamment de tissu au départ et on se retrouve avec un petit ourlet timide qui ruine votre vêtement. 

Je ne voudrais surtout pas que ça vous arrive! 

Vous avez travaillé si dur pour que votre vêtement soit le plus parfait possible, il serait dommage que l’ourlet soit votre chute.

Alors voyons ensemble comment on peut faire pour éviter cela et coudre un bel ourlet et des finitions qui feront que votre vêtement soir superbe, le tout, facilement!

Qu’est ce qu’un ourlet?

Vous savez probablement très bien ce qu’est un ourlet, mais je voudrais quand même rappeler son utilité première : éviter que le vêtement ne s’abîme trop vite et que le tissu ne s’effiloche. Il se trouve à la fin des vêtements tels que le bas du corps, le bas d’un pantalon d’une jupe ou encore le bas des manches. 

Là vous me dites oui ça je savais, mais savez vous qu’il sert aussi parfois à alourdir le vêtement. Je pense tout particulièrement à la veste classique Chanel, qui a une chainette en métal au bas du corps, caché dans l’ourlet pour qu’elle ai un joli tombé.

Classic Chanel's jacket with a metal chain at the bottom hidden in the hem.
Chanel Jacket voir sur Flickr

Un point de design

L’ourlet est aussi un fort point de design et peut changer la balance complète de votre vêtement.

Un petit ourlet sur un gros vêtement fera vite cheap tandis qu’un gros ourlet sur un petit vêtement fera vite lourd. 

Il faut donc trouver la bonne balance par rapport au vêtement que vous cousez. Je ne peux pas vous donner de formule magique à appliquer, car chaque vêtement est différent mais je vais essayer de vous expliquer mon processus quand je pense aux ourlets.

Tout d’abord, je pense au tissu avec lequel je travaille. 

Tissu lourd

Si le tissu est lourd, je vais faire un ourlet large, pour ne pas avoir un gros boudin au bas de mon vêtement. Si mon tissu est vraiment très lourd, je vais essayer de réfléchir à faire la finition avec un autre tissu plus léger, ou encore à utiliser du biais ou bien à doubler l’intérieur. Sur un tissu lourd, essayez de coudre un bel ourlet qui n’est pas timide!

Hoodie with small hem

Ici vous avez un parfait exemple de ce qu’il ne faut pas faire! L’ourlet est bien trop petit pour la matière. J’aurais dû le faire bien plus large!

Photo India Lange / Veste faite par moi

Tissu poids moyen

Si le tissu est moyen-lourd, là je sais que je peux faire presque ce que je veux. Mais je vais rester sur un ourlet assez large. Attention, pas énorme non plus, mais je n’hésite pas à aller jusqu’à 5 ou 6 centimètres.

Tissu léger

Si le tissu est fin je vais aller vers un petit ourlet, qui sera léger et qui s’accordera à la finesse du tissu. Un point sur le tissu fin, votre ourlet peut vous servir à créer un jeu d’épaisseur, n’hésitez donc pas à jouer avec. En effet un large ourlet sur un chemisier en organza fera une ligne marquée que vous pouvez utiliser dans votre design.

Voyons maintenant les types d’ourlets classiques qui existent: 

  • invisible
  • roulotté
  • surpiqué
  • double
  • fantaisie/appliqué
  • surjeté

le bord franc : Il existe des techniques pour laisser un ourlet en bord franc sans qu’il s’abîme trop vite mais nous y reviendrons une autre fois.

En gros, si on ne fait pas d’ourlet, le vêtement se délite et comme on cherche à faire une fringue qu’on portera encore dans 15 ans, on va essayer de le coudre le plus intelligemment et solidement possible.

Comment ajouter un ourlet sur mon patron?

Bon maintenant venant on à la technique. Vous avez donc bien compris que la largeur de votre ourlet dépendra du design que vous voulez donner à votre vêtement. 

Sur un ourlet droit

Maintenant vous avez votre patron sous les yeux et vous devez ajouter votre ourlet. 

Vous allez ajouter la largeur que vous désirez, plus ajouter la valeur de couture. Encore une fois, cette valeur dépendra de l’ourlet que vous avez choisi. Tout simple non?

Ah mais j’en oublierais presque les coins. Parce que oui, les ourlets finissent bien quelque part. Alors quand c’est un bas de t-shirt tout droit, ça ne pose pas de difficulté majeure, cependant dès que votre couture se heurte à des fentes ou à des pattes de boutonnage, là c’est plus difficile. 

Pensez qu’il faut éviter d’avoir trop de tissu dans une même couture. Vous allez donc tenter de désépaissir votre couture pour coudre un bel ourlet 

Par exemple, si vous êtes dans un coin, coupez votre ourlet en triangle. Ou si votre ourlet rencontre une parementure, rien ne sert de prolonger votre ourlet (exemple ci-contre)

Les angles dans les ourlets

Maintenant, que faire quand vous avez un ourlet arrondi? 

Lorsque votre tissu est droit, il est plus facile de faire un ourlet. La difficulté survient lorsque votre ourlet est dans un arrondis. Voici donc mes astuces pour réussir tous vos ourlets. 

Lorsque votre couture est droite et vos couture de côté aussi:

Pour un ourlet classique; au fer, repliez votre tissu sur un centimètre puis repasser (ou pressez comme on dit en couture) puis repliez la largeur que vous voulez que votre ourlet fasse.

Surpiquer au bord (entre 1 et 2 millimètres du repli) La largeur de votre point dépendra principalement du tissu que vous utilisez. Plus votre tissu est fin, plus votre point sera petit. Ne descendez pas en dessous de 2 quand même.

Lorsque votre couture est droite et vos coutures cotées sont en biais:

Sur votre patron, faites la même étape que pour un ourlet droit mais avec une petite différence. Vous allez plier votre papier sur la ligne de plis et marquer la couture côté en miroir. Comme sur le dessin suivant.  

Lorsque votre couture est arrondie et vos coutures cotées sont en biais:

Si vous faites un ourlet dans un arrondis, plus votre ourlet est large, plus vous allez galérer. Le plus facile c’est de faire une parementure. Cependant, si vous voulez vraiment faire avec la même couture, je vous conseille la méthode suivante: 

Là vous allez faire la même chose qu’indiqué au dessus, et c’est au moment de coudre que ça va différer un peu. Vous allez en effet avoir de l’ambu dans l’ourlet.

Vous pouvez donc bâtir, ou passer un fil au niveau de la première pliure et vous allez pouvoir ainsi tirer sur ce fil pour gérer votre ambu.

Voilà, si vous avez des questions, n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires, je ferais de mon mieux pour y répondre!

No responses yet

Leave a comment